Portaits de prison

« Du passé aucune indiscrétion : détenus et gardiens se tiennent sur un même fond. Il n’y a pas à révéler – à revenir vers ce qui serait une scène de révélation. Celle-ci, en ces instants, n’est qu’absence ou non-lieu». (Daniel Dobbels, Portraits de prison).

Détenus et surveillants de la Maison d’Arrêt des Baumettes, Marseille.

“From the past there is no indiscretion: convicts and guards are standing on the same background. There is no need to reveal – to return to what would be a scene of revelation. That one, in those moments, is only absence or dismissal.” (Daniel Dobbels, Portraits de prison).

Convicts and guards of the Baumettes Prison, Marseille.

.

prison_01

A.S. Maison d’Arrêt des femmes

.

prison_02

S. A. Maison d’Arrêt des femmes

.

prison_03

C. S. Maison d’Arrêt de femmes

.

prison_04

V. Maison d’Arrêt des femmes

.

prison_05

A. P. Bâtiment D

.

prison_06

F. Bâtiment A.

.

prison_07

C. Bâtiment B.

.

prison_08

M. Bâtiment B.

.

prison_09

J.V. surveillant

.